La voix et le poème

  • Facebook
  • Viadeo FR
  • LinkedIn
  • Twitter

Léotard chante FerréLa voix éraillée de Philippe Léotard, les vers d’Aragon et la chanson de Léo Ferré : un cocktail bouleversant.

Est-ce ainsi que les hommes vivent ? s’interroge Louis Aragon ; et l’absurdité de la vie, et la douleur et le bonheur d’aimer sont repris par ricochets : les chansons de Léo Ferré, les reprises de Lavillier ou de Léotard…

Les deux sont très belles, mais la fragilité, la voix détruite de Philippe Léotard ajoutent un sel amer et indispensable sur les interrogations de Léo Ferré et de Louis Aragon.

(Vu 53 fois)

2 réflexions au sujet de « La voix et le poème »

  1. Jacques Chesnel

    Toutes les chansons/poèmes d’Aragon sont merveilleuses, surtout lorsqu’elles interprétées par Léo Ferré, celle-là est une exception
    bonnes vacances, Nicole
    J

    1. Nicole Auteur de l’article

      Je ne sais pas si on peut tout prendre en bloc d’un créateur, quel que soit son talent, Jacques. Il arrive que la rencontre entre un texte et une personne inattendue crée une richesse supplémentaire. Comme c’est le cas ici. Bonne fin d’été, Jacques!

Les commentaires sont fermés.