Mortalité maternelle aux USA

  • Facebook
  • Viadeo FR
  • LinkedIn
  • Twitter

Un petit article trouvé dans le magazine Alternatives Économiques de juin 2015 m’a interrogée :

Les États-Unis sont le seul pays au monde où le risque de décès d’une femme au cours ou des suites de sa grossesse augmente.

Selon une étude de l’OMS (Trends in Maternal Mortality : 1990 to 2013)  c’est-à-dire Tendances concernant la mortalité entre 1990 et 2013, le taux de mortalité chez les femmes enceintes est passé aux États-Unis de 11 décès pour 100 000 naissances en 1995 à 28 en 2013.

La première des causes est la progression de l’obésité dans le pays. Actuellement, 60% des femmes enceintes sont en surpoids et 20% d’entre elles sont obèses selon les estimations les plus basses. Or l’obésité expose la femme enceinte à des complications comme le diabète gestationnel ou une pré-éclampsie.

L’autre cause concerne la difficulté de l’accès aux soins pour les minorités. Apparemment l’ObamaCare destiné à donner une couverture de soins aux plus démunis n’est pas encore entrée dans les mœurs. La réforme de la santé a été adoptée en 2009, mais l’intégralité de la loi n’a été validée par la cour suprême qu’en juin 2012. Il faut sans doute attendre pour que ses effets se fassent sentir.

(Vu 69 fois)

2 réflexions au sujet de « Mortalité maternelle aux USA »

  1. saravati

    Je pense qu’il y a un rapport entre le mal-manger et la pauvreté. On a une société à deux vitess : une qui a les moyens et une autre qui ne les a pas.
    Ce pays que l’on dit « civilisé » est un avant-goût de ce qui nous attend si nous laissons le pouvoir économique décider de nos choix de vie.

Les commentaires sont fermés.