Pénitent de neige

  • Facebook
  • Viadeo FR
  • LinkedIn
  • Twitter

pénitent

Il nous attendait au bord du champ, sculpté par le vent dans la neige de février. L’homme qui marche de Giacometti ; un homme de neige fragile et las qui s’appuyait contre le piquet de châtaignier.

Dans cette solitude poignante, avec sa cape de cristaux de neige lovée contre le bois tourmenté, il semblait en conversation avec le poteau ridé, crevassé, envahi de lichens.  Message chuchoté contre une oreille attentive. Plainte commune ?

Les jeux d’ombre et les vagues de neige, les fils de fer noirs sous le soleil qui emprisonnaient son visage, le vieux poteau oblique en guise de soutien : il a suscité en nous, les marcheurs dans la neige, une émotion profonde.

(Vu 128 fois)

2 réflexions au sujet de « Pénitent de neige »

Les commentaires sont fermés.