Les petits chiens dans la vitrine

  • Facebook
  • Viadeo FR
  • LinkedIn
  • Twitter

Les petits chiens dans la vitrineLes deux caniches regardent les badauds, bien au chaud, dans la vitrine de l’opticien. Il s’agit d’un couple anglais traditionnel, madame arbore des lunettes roses et monsieur des lunettes bleues. Deux adorables petits chiens en mousse des bois soigneusement vaporisée :  elle doit conserver sa teinte et ne pas virer au jaune lépreux des herbes mourantes.

Derrière eux, dans l’angle de la vitrine, une chaise les domine comme une déesse tutélaire. Rien d’imposant cependant, plutôt une présence gracile et précieuse comme celle d’une danseuse. Son piétement délicat, jambes légères et fines, supporte une base élégante, très travaillée et pourtant sans aucune lourdeur. Là-dessus, trois paires de lunettes plantées sur leur assise de mousse contemplent elles aussi les passants. Sur le dossier de mousse des pervenches ou des aubriètes royales forment un cale-reins du plus beau violet égayant le sous-bois inattendu.

Un détail pourtant me chiffonne : pourquoi les deux caniches sont-ils attachés au pied droit de la chaise par une laisse ? La ficelle de chanvre brun doré possède la même nuance que la peinture cuivrée dont on a recouvert la couronne sculptée de la chaise. Raffinement.

Qui attendent-ils, ces petits observateurs du quartier de Chelsea ? Une nymphe égarée dans le monde des humains ?

(Vu 46 fois)