L’anniversaire de la reine

Shares

C’est une petite chapelle à la limite du romantique domaine de Stourhead, dans le Sud de l’Angleterre, un lieu de culte depuis plus de six cents ans, avec son cimetière comme il y en a tant dans la campagne, tombes moussues mangées par les années.Stourhead 5

L’intérieur de l’édifice respire la sérénité, pourtant il s’est passé un événement désagréable il y a peu : des voleurs indélicats sont venus la nuit et ont embarqué une partie de la toiture. Il a fallu parer au plus pressé, installer un plafond provisoire pour empêcher l’eau d’entrer…

Stourhead 4Comment trouver l’argent nécessaire pour restaurer et empêcher la pluie de dégrader définitivement le lieu ? Le pasteur et ses ouailles ont pensé à fleurir le lieu en faisant appel à la générosité des curieux tentés par ce festival de fleurs…Stourhhead 3Idée judicieuse et conversations chaleureuses avec le prélat (pas mieux doté que ses confrères français, une gigantesque paroisse et six lieux de cultes différents) et ses ouailles. À gauche du chœur, une installation surprenante : un fauteuil en osier, un petit chien et son écuelle, des bougies sur un gâteau bien crémeux, du muguet porte-bonheur, qu’est-ce donc ?Stourhead 1

Cette portion d’intérieur si cosy dans cette petite église dévastée, c’est l’hommage des gens du lieu à leur reine. Happy Birthday, majesté ! Et cette installation plutôt kitsch, ces petits cailloux moussus autour du guéridon recouvert d’une nappe, le petit Corgi représentant tous les chiens que la reine a aimés durant sa longue vie, tout cela devient profondément émouvant. Happy Birthday, votre majesté, des vandales n’ont reculé devant rien pour gagner un peu d’argent, mais nous pensons à vous, nous nous réjouissons que vous soyez là, vous, vieille et fragile et vaillante, vous la caution morale de ce pays de tradition où tant de choses vacillent…

Les festivités à répétition des 90 ans de la reine Elizabeth II surprennent les Français. C’est ignorer à quel point les Anglais aiment leur reine ;  elle fait partie de leur vie et même si la royauté les indiffère, sa personne est sacrée. D’où sa présence virtuelle dans cette chapelle, où une assise confortable et deux coussins ont été prévus pour soulager sa royale personne.

(Vu 62 fois)
Shares