Archives du mot-clé Nasa

Les malheurs d’Ultima Thulé et de la NASA

  • Facebook
  • Viadeo FR
  • LinkedIn
  • Twitter

Comme ils font rêver, les défricheurs de mondes inconnus, les obsédés de l’ailleurs, ceux qui veulent outrepasser les limites du monde connu, atteindre le point ultime de la connaissance ! Ils séduisent les penseurs, mais inquiètent ceux qui restent enfoncés dans la glèbe. On les nomme aventuriers, avec tout ce que ce vocable comporte de mélange de fascination et d’opprobre.

Le premier grand découvreur de mondes inconnus était un scientifique reconnu de son époque, mathématicien et astronome ; il s’appelait Pythéas et vivait à Massilia, l’antique Marseille, au IVe siècle avant notre ère.

Avant son ou ses voyages, car on ne sait pas encore avec certitude s’il n’y en eut pas au moins deux, Pythéas avait déterminé la latitude de Massilia avec tant de précision que la ville servit de point de départ à la première cartographie de la Méditerranée et de l’Europe.

Le savant est déjà âgé – il a environ cinquante ans – lorsqu’il est mandaté par l’oligarchie marchande de sa ville pour entreprendre un immense périple : il doit trouver de nouvelles voies maritimes pour le convoyage de l’étain et de l’ambre. L’explorateur accepte, officiellement pour trouver des débouchés commerciaux, mais en réalité pour vérifier si ses calculs de latitude et ses théories scientifiques sur la variation de la durée du jour sont exacts. Lire la suite

Juno et la danse des nuages de Jupiter

  • Facebook
  • Viadeo FR
  • LinkedIn
  • Twitter

La sonde Juno (nom latin de Junon, la sœur-épouse de Jupiter) est partie pour un immense voyage il y plus de six ans, le 5 août 2011. Six longues années qui l’ont menée de l’orbite de Mars avec retour vers la Terre avant d’être relancée comme une balle de ping-pong vers Jupiter, sa destination finale.

Elle s’est positionnée en orbite autour de la planète gazeuse, désormais au point le plus proche de Jupiter, et survole les couches nuageuses externes à une distance d’à peine 5000 kilomètres.

Les images qu’elle nous transmet et que la NASA relaie sont absolument magiques.

juno-jupiter-1

Une danse de créatures ondulantes qui virevoltent en un lacis étrange,

juno-jupiter-28

dans la partie gauche de l’image une créature proche d’une fouine darde deux yeux dorés pendant qu’un petit soleil virevolte sous ses pattes

juno-jupiter-24

pendant que d’autres créatures se mêlent d’une façon légèrement obscène. Nuages ? Danse étrange de formations inconnues, mais images fabuleuses que je vous encourage à contempler sur le site New atlas qui relaie les images de la NASA. Une quarantaine d’images pour rêver, se troubler, s’émerveiller de la diversité des mondes inconnus.