Racontars arctiques

Shares

L’objet est impressionnant : 370 pages et un kg 700 gr. de ce que l’on ne peut pas considérer comme une bande dessinée mais comme une re-création de l’univers des trappeurs de Jørn Riel dont je vous ai déjà parlé, La vierge froide et autres racontars, complété par Un safari arctique et autres racontars qui développe l’histoire de certains personnages (dont la fameuse Vierge froide).

L’avant-propos de Jørn Riel devant une telle réussite est éloquent :

Ouvrir ce livre est comme ouvrir la porte du monde arctique tel que je l’ai connu il y a tant d’années. Les trappeurs de ces dessins sont exactement comme je les ai découverts jadis, et de les retrouver ainsi a été une surprise et la source d’une grande joie.

Je remercie de tout cœur les auteurs et l’éditeur. Les peuples du nord-est du Groenland sont ressuscités.

Jørn Riel

Critique

Le propos semblait osé : comment rendre visuellement l’immensité de la solitude de ces hommes confrontés à la nuit polaire, au froid, aux bêtes sauvages et à leurs propres démons ? Comment rendre l’humour de l’auteur, son phrasé, ses magnifiques et lapidaires descriptions ? Comment rendre le grondement de l’ours qui assiège le trappeur réfugié dans une cabane branlante ? Comment nous communiquer la rugosité de ces hommes du Grand Nord, l’imagination, la dépression et la folie qui guette, la solidarité ?

Je suppose que Gwen de Bonneval et Hervé Tanquerelle ont connu leur lot de migraines, mais la réussite est totale. Racontars arctiques réussit ce tour de force de rendre l’univers du Danois qui a passé seize ans au Groenland et côtoyé Paul Émile Victor tout en donnant envie de se plonger dans ses recueils de nouvelles. Les personnages truculents dont on ne peut dire qu’ils sont hauts en couleurs puisque le dessin est en noir et blanc, l’humour constant, les récits des trappeurs destinés à lutter contre la solitude lorsqu’ils trouvent un compagnon pour les écouter, tout nous restitue fidèlement le texte à l’origine de ce magnifique ouvrage.

Racontars arctiques, L’intégrale
Jørn Riel/Gwen de Bonneval/Hervé Tanquerelle
Éditions Sarbacane, novembre 2019, 384 p., 29,90€
ISBN : 978-2-37731-324-2

(Vu 23 fois)
Shares