Vœux de saison ?

  • Facebook
  • Viadeo FR
  • LinkedIn
  • Twitter

Bonjour amis lecteurs,

Il est de coutume, début janvier, de souhaiter bonheur et prospérité aux personnes que vous rencontrez, en l’occurrence vous, amis lecteurs.

Vous lisez mes articles, mais très souvent, vous écrivez.

La prospérité que je vous souhaite, amis amoureux des mots et de la langue, c’est patience avant abondance de lecteurs. Voici ce que Carlos Fuentes a écrit dans Diane ou La chasseresse solitaire :

Le lecteur doit être inventé par l’auteur, imaginé dans le but de lui faire lire ce que l’auteur a besoin d’écrire, non ce qu’on attend de lui. Où est donc ce lecteur ? Il se cache ? Il faut le chercher. Pas encore né ? Il faut attendre patiemment qu’il vienne au monde. Écrivain, jette ta bouteille à la mer, aie confiance, ne trahis pas ta parole, même si aujourd’hui tu n’es lu par personne, attends, espère, désire, désire même si tu n’es pas aimé.

Les lecteurs viendront avec la sincérité de l’écriture, avec le besoin vital d’écrire, et non celui de plaire.

Amis lecteurs-écrivains et ceux qui désirent le devenir et n’osent pas encore, notre monde nouveau n’a pas que des inconvénients : il permet à chacun de s’exprimer, de publier en autoédition avant la publication traditionnelle ou l’inverse, ou la plaquette à  usage unique.

Tout est possible. Reste à trouver ce trésor sans lequel toute écriture semble vaine : le lecteur.

Chers amis, je vous souhaite des lecteurs émus, attentifs, des lecteurs créant à leur tour leur propre univers à partir du vôtre.

Belle année 2018 à tous !

(Vu 29 fois)

2 réflexions au sujet de « Vœux de saison ? »

  1. Edmée De Xhavée

    A toi aussi une belle année d’écriture bien sûr mais de rencontres avec des lecteurs passionnés… On écrit pour partager, c’est pourquoi on n’arrive pas, momentanément, à écrire quand on est « tout cassé ». Qui a envie de partager ses miettes d’humeur moribonde ?

    😀

Les commentaires sont fermés.