Le sexe des arbres 4

Shares

Fusion. Tendresse, apaisement.

A moins que la rugosité et les empâtements visqueux suggèrent autre chose, une virilité démente ou une force inconnue.

Dans l’appendice le plus bas, une créature au regard aveugle – bébé dinosaure ou vipéreau – apparaît entre la coulée de lave figée et les strates obliques de l’écorce.

Le produit de la fusion ? Une irruption intempestive d’autres formes de vie ? Un être coincé dans une histoire qui ne le concerne pas ?

 

 

(Vu 139 fois)
Shares

2 réflexions sur « Le sexe des arbres 4 »

  1. AlainX

    Je découvre votre blog suite à votre commentaire chez moi.
    J’ai lu la petite série le sexe des arbres… Cela m’a bien plu !
    vous avez du talent…

Les commentaires sont fermés.